Actualité

La dermatite atopique (DA), aussi appelée eczéma constitutionnel, est une dermatose chronique inflammatoire, au même titre que le psoriasis par exemple.

L’eczéma constitutionnel est caractérisé par une succession de poussées et d’accalmies. La présence de plaques rouges, rugueuses et prurigineuses alterne avec des phases où la peau reste sèche et fragile.

La DA touche préférentiellement les jeunes enfants (près d’un enfant sur cinq). Le grattage et la sensation de chaleur liée aux plaques entraînent chez eux troubles du sommeil et inconfort. Par extension, c’est l’ensemble de la famille qui est touchée, avec une forte altération de la qualité de vie. De plus, les facteurs déclenchant environnementaux sont très variés, parfois difficiles à maîtriser au quotidien. Pollens, acariens, transpiration…

Ils constituent le traitement de fond des peaux atteintes d’eczéma, en relais des dermocorticoïdes qui sont utilisés lors des poussées. Il s’agit de crèmes très hydratantes contre la dermatite atopique, chargées de restaurer la fonction barrière de la peau et de diminuer l’évaporation de l’eau de la peau d’une part, la pénétration d’allergènes d’autre part. Ainsi leur emploi régulier diminue la fréquence et l’intensité des poussées.

Quelle crème pour la dermatite atopique ? Au-delà du terme générique de « crème », les galéniques sont très variées, allant du moins nourrissant au plus nourrissant. Lait, crème, baume, et cérat. Laits et crèmes seront privilégiés en cas de peau moyennement sèche ou l’été. Baumes et cérats conviennent aux peaux très sèches ou l’hiver lorsque les agressions climatiques sont plus intenses. Dans tous les cas, les ingrédients sont les mêmes (actifs nourrissants, occlusifs et humectants) et le produit doit porter la mention « peaux atopiques » afin d’assurer la meilleure tolérance possible : pas de conservateur, pas de parfum, pas de colorant…

Le regard des autres, peut être difficile à vivre lorsque l’on souffre d’eczéma sur le visage. Comment associer son eczéma du visage et maquillage?

L’association des termes « maquillage » et « eczéma » peut sembler contradictoire. Pourtant, du moment que l’eczéma n’est pas dû à une allergie liée aux produits de maquillage, celui-ci est tout à fait possible. Il est même parfois nécessaire pour des patients (hommes et femmes) souhaitant masquer leurs lésions et ainsi mieux accepter leur maladie. Le maquillage leur permettant d’améliorer l’image d’eux-mêmes et leur qualité de vie est appelé maquillage médical correcteur, il est pratiqué en milieu hospitalier ou dans les stations thermales. Il est donc tout à fait possible d’associer eczéma du visage et maquillage.

Beaucoup d’entre nous s’inquiètent dès qu’on leur parle des dermocorticoïdes, que faut-il savoir sur ce traitement de la Dermatite Atopique?

Nous avons rencontré le Pr Jean-François Stalder du service de dermatologie du Chu de Nantes pour en savoir plus sur le traitement de la dermatite atopique et plus particulièrement sur les dermocorticoïdes. Il est important de ne pas confondre les corticoïdes que l’on avale et les dermocorticoïdes que l’on met sur la peau.

Quels sont les points qu’il faut absolument retenir sur ce traitement de la dermatite atopique?

 

1-L’inflammation de la peau lors d’une poussée d’eczéma doit être traitée sous peine de s’aggraver ou de se surinfecter

Face à l’eczéma du bébé que faire? C’est un eczéma très fréquent qui pose de nombreux problèmes aux familles en raison de son caractère affichant, des récidives, des idées reçues… 

Face à l’eczéma du bébé que faire ? Tout d’abord, vérifions les définitions. Le terme exact est dermatite atopique. Il s’agit d’un eczéma inflammatoire chronique touchant le nourrisson dès les premiers mois de vie, parfois dès les premières semaines. Des plaques rouges, parfois suintantes, se logent sur les joues du bébé, mais aussi sur le ventre et la face externe des bras et des jambes. Ces plaques peuvent parfois se surinfecter et par exemple devenir jaunâtres.

C’est un eczéma dit constitutionnel, basé sur des défaillances de la barrière cutanée. Le traitement classique consiste à lutter contre l’inflammation grâce à des dermocorticoïdes et à hydrater la peau à l’aide d’émollients.

L'Association Française de l'Eczéma vous présente aujourd'hui un nouveau projet de recherche sur les bénéfices des activités créatives et corporelles pour les malades chroniques réalisé par l’association La Fabrique Créative de Santé. Il s'agit d'un projet de recherche du CHU de Nantes visant à évaluer les bénéfices...

Comprendre la dermatite atopique

Recevez votre BD sur la dermatite atopique

Si vous souhaitez recevoir notre bande dessinée pour adulte sur l'eczéma, n'hésitez plus !
COMMANDER
close-link