enfantEtiquette

L'Association Française de l'Eczéma lance une collection de 4 histoires pour les enfants atopiques de 3 à 5 ans. La peau atopique, les allergies alimentaires, les allergies environnementales ou bien encore l'asthme touche beaucoup d'enfants dès la maternelle. Le nombre de petits patients explosent depuis 30...

L’eczéma du bébé

L’eczéma du bébé peut se manifester quelques semaines après la naissance. Découvrez les conseils du Pr Christine Bodemer et l’Hôpital Necker sur l’eczéma du bébé en vidéo.

La dermatite atopique du nourrisson commence le plus souvent avant l’âge de deux ans. La problématique va être celle de la famille tout entière, car les soins vont en effet être réalisés par les parents. Les soins doivent être adaptés en fonction de la peau de l’enfant. Les plaques d’eczéma apparaissent par poussées. La dermatite atopique est ce qu’on appelle une maladie chronique, une maladie qui évolue constamment dans le temps. Cette maladie peut-être totalement imprévisible. En règle générale, la vie familiale va s’orchestrer autour des soins de l’enfant. Ce qui peut être compliqué lorsque le petit patient à des frères et sœurs. Ceux-ci étant également demandeur de temps. Les soins alors peuvent être source de conflits. C’est pour cela qu’il est très important d’expliquer la maladie aux frères et sœurs pour éviter toute jalousie. 

 Le temps passé avec l’enfant ​lors des soin​s peut entraîner une certaine jalousie ​chez les​ frères et sœurs qui ne sont pas atteints de la maladie. Découvrez nos conseils pour gérer au mieux possible la relation avec son enfant atteint d’eczéma et ses frères et sœurs.

Que dire à notre enfant atteint d’eczéma ?

Tout d’abord, expliquer à son enfant atteint d’eczéma que sa maladie ne lui permet pas d’avoir l’exclusivité de ses parents. Ses frères et sœurs o​nt le droit aussi à toute votre attention​.

Ensuite, lui apprendre à appliquer sa crème seul est donc très important. Afin de pouvoir accorder le même temps à chaque enfant.

Beaucoup de patients atopiques sont concernés par l’allergie aux protéines de lait. Aujourd’hui, découvrez et réalisez une recette de yaourts pour l’allergie aux protéines de lait de vache avec la page Facebook « La Cantine de Flo ».

Première étape : les ingrédients pour réaliser des yaourts pour l’allergie aux protéines de lait

Pour réaliser cette recette de yaourts pour l’allergie aux protéines de lait, prévoir :

  • 1 litre de lait de chèvre ou de brebis
  • 1 yaourt au lait de chèvre ou de brebis
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • De l’extrait de vanille
  • 2 ou 3 gouttes de ferments lactiques aussi appelés présure (à acheter en pharmacie)

L’hydratation de la peau est une étape nécessaire pour restaurer la barrière cutanée de l’enfant atteint d’eczéma. Alors, comment restaurer la peau de l’enfant ?

La restauration de la peau de l’enfant atteint d’eczéma

La restauration de la peau a lieu au minimum une fois par jour, voire deux ou trois fois en fonction des besoins et du temps dont on dispose. Cela doit être un moment d’apaisement et non de conflit entre les parents et les enfants.

Les bons produits pour restaurer la peau de l’enfant

Les bons produits sont des émollients estampillés « spécial peaux atopiques » en pharmacie, en parapharmacie, voire en supermarché et en grande surface. Les textures sont variables, plus ou moins riches, pour s’adapter à tous les profils et à toutes les envies : des formules légères sous forme de laits ou de crèmes, des phases grasses plus présentes dans les baumes et les cérats. Avant d’acheter, demandez des doses d’essai ou testez directement les émollients lorsque c’est possible. Cela permet de vérifier non seulement que la texture est adaptée aux besoins de l’enfant, mais également que le produit est bien toléré : avec les peaux atopiques, l’on n’est jamais à l’abri d’une réaction allergique même en utilisant des émollients adaptés.

Comprendre la dermatite atopique de l’adulte

Contrairement à certaines idées reçues la dermatite atopique de l’adulte existe. Ce n’est pas une maladie qui touche seulement les enfants ou les bébés. La dermatite atopique de l’adulte peut persister depuis l’enfance, être une rechute après une période d’accalmie ou apparaître à l’âge adulte. Il n’est pas possible à ce jour de prédire l’évolution de la dermatite atopique de façon certaine.

Une étude réalisée auprès de 725 personnes souffrant de dermatite atopique de l’adulte et adolescent, a permis de distinguer différents types d’évolutions. La dermatite atopique persisterait de l’enfance à l’âge adulte chez environ 1/3 des malades et débuterait après l’âge de 20 ans dans environ 20% des cas.

Le risque de transmission de la dermatite atopique à son enfant Beaucoup de parents sont inquiets concernant le risque de transmission de la dermatite atopique à leur enfant. Que faut-il savoir sur la transmission de la dermatite atopique ? Le risque de transmission de la dermatite atopique existe....

Grossesse et dermatite atopique, quelles évolutions et traitements ? La grossesse et dermatite atopique peuvent entraîner une évolution de l'eczéma. Mais des traitements existent. Certaines mamans peuvent voir une évolution de leur eczéma pendant la grossesse La grossesse et dermatite atopique ne sont pas facile à vivre ensemble....

Du nouveau dans la prise en charge de l’eczéma sévère de l’enfant :

La dermatite atopique et qualité de vie des enfants ont été étudiés dans la 1ère étude sur la « Satisfaction et Qualité de vie des enfants atteints d’eczéma au cours et au décours d’une cure thermale

La dermatite atopique et qualité de vie est un enjeu très important pour de nombreuses familles. Elle est en augmentation chez l’enfant, sa prévalence est estimée entre 10 et 15 % en Europe occidentale. Les démangeaisons importantes, les troubles du sommeil et la nécessité de soins quotidiens impactent fortement la qualité de vie de l’enfant et de la famille.

Une meilleure connaissance de la maladie a permis d’optimiser la prise en charge thérapeutique, mais la dermatite atopique se chronicise chez certains patients et il faut parfois faire face à une lassitude des parents et une corticophobie de la part de certains d’entre eux. Les cures thermales peuvent alors prendre une place de choix dans le parcours de soin des enfants atteints d’eczéma sévères.