enfantEtiquette

Comprendre la dermatite atopique de l’adulte

Contrairement à certaines idées reçues la dermatite atopique de l’adulte existe. Ce n’est pas une maladie qui touche seulement les enfants ou les bébés. La dermatite atopique de l’adulte peut persister depuis l’enfance, être une rechute après une période d’accalmie ou apparaître à l’âge adulte. Il n’est pas possible à ce jour de prédire l’évolution de la dermatite atopique de façon certaine.

Une étude réalisée auprès de 725 personnes souffrant de dermatite atopique de l’adulte et adolescent, a permis de distinguer différents types d’évolutions. La dermatite atopique persisterait de l’enfance à l’âge adulte chez environ 1/3 des malades et débuterait après l’âge de 20 ans dans environ 20% des cas.

Grossesse et dermatite atopique, quelles évolutions et traitements ? La grossesse et dermatite atopique peuvent entraîner une évolution de l'eczéma. Mais des traitements existent. Certaines mamans peuvent voir une évolution de leur eczéma pendant la grossesse La grossesse et dermatite atopique ne sont pas facile à vivre ensemble....

Du nouveau dans la prise en charge de l’eczéma sévère de l’enfant :

La dermatite atopique et qualité de vie des enfants ont été étudiés dans la 1ère étude sur la « Satisfaction et Qualité de vie des enfants atteints d’eczéma au cours et au décours d’une cure thermale

La dermatite atopique et qualité de vie est un enjeu très important pour de nombreuses familles. Elle est en augmentation chez l’enfant, sa prévalence est estimée entre 10 et 15 % en Europe occidentale. Les démangeaisons importantes, les troubles du sommeil et la nécessité de soins quotidiens impactent fortement la qualité de vie de l’enfant et de la famille.

Une meilleure connaissance de la maladie a permis d’optimiser la prise en charge thérapeutique, mais la dermatite atopique se chronicise chez certains patients et il faut parfois faire face à une lassitude des parents et une corticophobie de la part de certains d’entre eux. Les cures thermales peuvent alors prendre une place de choix dans le parcours de soin des enfants atteints d’eczéma sévères.

Face à l’eczéma du bébé que faire? C’est un eczéma très fréquent qui pose de nombreux problèmes aux familles en raison de son caractère affichant, des récidives, des idées reçues… 

Face à l’eczéma du bébé que faire ? Tout d’abord, vérifions les définitions. Le terme exact est dermatite atopique. Il s’agit d’un eczéma inflammatoire chronique touchant le nourrisson dès les premiers mois de vie, parfois dès les premières semaines. Des plaques rouges, parfois suintantes, se logent sur les joues du bébé, mais aussi sur le ventre et la face externe des bras et des jambes. Ces plaques peuvent parfois se surinfecter et par exemple devenir jaunâtres.

C’est un eczéma dit constitutionnel, basé sur des défaillances de la barrière cutanée. Le traitement classique consiste à lutter contre l’inflammation grâce à des dermocorticoïdes et à hydrater la peau à l’aide d’émollients.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link