adulteEtiquette

Aujourd'hui, a lieu la première journée mondiale de la dermatite atopique. A cette occasion, la Fédération européenne des associations de patients souffrant d’allergie et de maladies des voies respiratoires (eFa) dévoile son étude sur la dermatite atopique sévère de l'adulte.    En effet, la Fédération européenne des associations...

Comment vivre avec un eczéma chronique des mains ? Nous avons demandé les conseils des dermatologues Dr Caroline Jacobzone et Dr François Maccari/ Membres du Reso Eczéma, un réseau national de dermatologues spécialisé dans la prise en charge de l’eczéma.

Vivre avec un Eczéma Chronique des Mains (ou dermite des mains) est une pathologie qui peut rester isolée ou bien apparaître dans un contexte d’eczéma plus généralisé. Comme toutes les dermatoses inflammatoires chroniques, c’est une alternance de poussées (où la peau est rouge et gratte) et d’accalmies (où la peau présente un aspect sec). Vivre avec un eczéma chronique des mains concerne entre 2 et 8,9% de la population générale et plus particulièrement les adultes (avec une majorité de femmes). Car l’eczéma chronique des mains est souvent provoqué et/ou aggravé par des produits ménagers ou professionnels.

Aujourd’hui, près de 100 000 patients adultes souffrent en France d’une maladie invalidante, trop souvent assimilée à « un problème de peau banal » ou « à un simple eczéma ». La dermatite atopique sévère de l'adulte. Le laboratoire Sanofi Genzyme et l’Association Française de l’Eczéma présentent la 1ère campagne...

Comprendre la dermatite atopique de l’adulte

Contrairement à certaines idées reçues la dermatite atopique de l’adulte existe. Ce n’est pas une maladie qui touche seulement les enfants ou les bébés. La dermatite atopique de l’adulte peut persister depuis l’enfance, être une rechute après une période d’accalmie ou apparaître à l’âge adulte. Il n’est pas possible à ce jour de prédire l’évolution de la dermatite atopique de façon certaine.

Une étude réalisée auprès de 725 personnes souffrant de dermatite atopique de l’adulte et adolescent, a permis de distinguer différents types d’évolutions. La dermatite atopique persisterait de l’enfance à l’âge adulte chez environ 1/3 des malades et débuterait après l’âge de 20 ans dans environ 20% des cas.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link