dermatite atopiqueEtiquette

questions posées au Pr Misery (Chu de Brest) sur le prurit – Août 2014

Le Professeur Laurent Misery est le chef du service dermatologie du CHRU de Brest : « En une semaine, 30% de la population française ressent une sensation de prurit et 10% en est gêné, notamment en raison du caractère permanent des démangeaisons. En même temps, le prurit est assez mal pris en charge. Il existe peu de traitements et peu d’études sont menées pour comprendre ses mécanismes. »

L’Association Française de l’Eczéma travaille actuellement une enquête nationale sur les démangeaisons pour les patients souffrant d’eczéma.

–          Pourquoi  la peau démange lorsque l’on a une plaque d’eczéma ?

Cela fait partie des signes de l’eczéma. Toutefois, la cause des démangeaisons est encore mal comprise, ce qui explique pourquoi nous avons du mal à les traiter. En tous les cas, ce n’est lié à l’histamine et les anti-histaminiques ne sont donc pas efficaces (hors l’effet placebo, qui est très fréquent).

« Atteinte d’eczéma depuis toujours, j’ai trouvé très tôt en la danse un exutoire au mal-être qui en a découlé. La danse classique d’abord, commencée à 6 ans, alors que la maladie entravait mes mouvements au quotidien. Après le passage difficile au vestiaire, dès que je posais une main sur la barre mon corps se dépliait, se décollait, se relaxait, et enfin, oubliait ses douleurs et ses irritations ! L’énergie contenue toute la journée parce qu’il faut essayer de se fondre dans la masse, enfin était libérée ! La danse classique, par les exercices rigoureux et répétés qu’elle impose au corps, permet finalement de s’en évader…


« Je souffre d’eczéma atopique depuis la naissance. A cette époque j’en avais sur les paupières. Puis rapidement les plaques ont atteint les plis des coudes et des genoux. J’en ai beaucoup souffert, je me grattais souvent. Mon souvenir le plus important, c’est l’ensemble des dermatologues que mes parents et moi consultions régulièrement, pour tenter de trouver une solution. J’ai dû en rencontrer une vingtaine en tout!! Les traitements variaient peu, toujours des crèmes à base de cortisone, parfois des émollients, beaucoup d’énergie et d’argent dépensés alors que ce dont nous avions besoin, c’était de l’écoute et de l’aide, sous forme d’explications claires.

La peau d’un patient atteint d’eczéma est fragile et réagit très facilement aux agents extérieurs : froid, vent, irritants divers et variés… De plus, dans le cas d’un eczéma atopique, la peau est sèche de façon constitutionnelle, elle manque d’eau et de lipides.

Hydrater sa peau lorsque l’on a de l’eczéma permet de renforcer sa fonction barrière. Cela permet également de réduire la fréquence et l’intensité des poussées inflammatoires.

Comprendre la dermatite atopique

Recevez votre BD sur la dermatite atopique

Si vous souhaitez recevoir notre bande dessinée pour adulte sur l'eczéma, n'hésitez plus !
COMMANDER
close-link