solutionEtiquette


« Je souffre d’eczéma atopique depuis la naissance. A cette époque j’en avais sur les paupières. Puis rapidement les plaques ont atteint les plis des coudes et des genoux. J’en ai beaucoup souffert, je me grattais souvent. Mon souvenir le plus important, c’est l’ensemble des dermatologues que mes parents et moi consultions régulièrement, pour tenter de trouver une solution. J’ai dû en rencontrer une vingtaine en tout!! Les traitements variaient peu, toujours des crèmes à base de cortisone, parfois des émollients, beaucoup d’énergie et d’argent dépensés alors que ce dont nous avions besoin, c’était de l’écoute et de l’aide, sous forme d’explications claires.

Journée Nationale
de l'eczéma 2023

9e édition
Suivez-nous le 3 juin prochain pour une journée de sensibilisation, d'échanges, de conseils et de moments ludiques autour de la maladie !
En savoir plus sur la JNE 2023
close-link