crèmesEtiquette

Il existe des astuces pour que les soins dermocorticoïdes soient bien plus efficaces. Il existe la technique d’habillage. En quoi consiste-t- elle? L’Association Française de l’Eczéma vous aide à faire le point.

La technique d’habillage, une astuce contre la dermatite atopique

‌Les patients atteints de dermatite atopique peuvent selon la sévérité de la maladie être hospitalisés afin de traiter une exacerbation par une équipe soignante. Parfois, pour soigner une peau trop lésée et un patient souffrant de prurit et de xérose importants, une technique d’habillage leur est proposé .

Grossesse et dermatite atopique, quelles évolutions et traitements ? La grossesse et dermatite atopique peuvent entraîner une évolution de l'eczéma. Mais des traitements existent. Certaines mamans peuvent voir une évolution de leur eczéma pendant la grossesse La grossesse et dermatite atopique ne sont pas facile à vivre ensemble....

Ils constituent le traitement de fond des peaux atteintes d’eczéma, en relais des dermocorticoïdes qui sont utilisés lors des poussées. Il s’agit de crèmes très hydratantes contre la dermatite atopique, chargées de restaurer la fonction barrière de la peau et de diminuer l’évaporation de l’eau de la peau d’une part, la pénétration d’allergènes d’autre part. Ainsi leur emploi régulier diminue la fréquence et l’intensité des poussées.

Quelle crème pour la dermatite atopique ? Au-delà du terme générique de « crème », les galéniques sont très variées, allant du moins nourrissant au plus nourrissant. Lait, crème, baume, et cérat. Laits et crèmes seront privilégiés en cas de peau moyennement sèche ou l’été. Baumes et cérats conviennent aux peaux très sèches ou l’hiver lorsque les agressions climatiques sont plus intenses. Dans tous les cas, les ingrédients sont les mêmes (actifs nourrissants, occlusifs et humectants) et le produit doit porter la mention « peaux atopiques » afin d’assurer la meilleure tolérance possible : pas de conservateur, pas de parfum, pas de colorant…

Beaucoup d’entre nous s’inquiètent dès qu’on leur parle des dermocorticoïdes, que faut-il savoir sur ce traitement de la Dermatite Atopique?

Nous avons rencontré le Pr Jean-François Stalder du service de dermatologie du Chu de Nantes pour en savoir plus sur le traitement de la dermatite atopique et plus particulièrement sur les dermocorticoïdes. Il est important de ne pas confondre les corticoïdes que l’on avale et les dermocorticoïdes que l’on met sur la peau.

Quels sont les points qu’il faut absolument retenir sur ce traitement de la dermatite atopique?

 

1-L’inflammation de la peau lors d’une poussée d’eczéma doit être traitée sous peine de s’aggraver ou de se surinfecter

14 questions posées au Pr Stlader (Chu de Nantes)  sur les dermocorticoïdes, la cortisone et le soleil – Octobre 2014

Faut-il utiliser une crème à la cortisone ou dermocorticoïde (DC) pour traiter la dermatite atopique (DA) ?

L’ensemble des médecins en France et dans le monde recommande l’utilisation des DC en traitement de première intention de l’eczéma atopique du nourrisson et de l’enfant. Ce consensus se heurte à  la crainte des patients pour son utilisation. Cette corticoréticence ou corticophobie est à l’origine de nombreux échecs dans la prise en charge de la DA.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link