rechercheEtiquette

La dermatite atopique, ne peut s’expliquer par une cause unique, mais un ensemble de facteurs qui interagissent entre eux de façon complexe. Et si, même actuellement, on ne comprend pas très bien le mécanisme de la dermatite atopique, on imagine facilement que nos prédécesseurs ne le comprenaient pas du tout. Voyons un peu les idées reçues sur la dermatite atopique grâce au Dr Daniel Wallach.

Le terme de dermatite atopique a été créé en 1933, mais la maladie existe depuis longtemps. Le Dr Daniel Wallach nous raconte l’histoire de la dermatite atopique.

 

1 – L’histoire de la dermatite atopique n’est pas récente

L’écrivain romain Suétone (v. 70-122) nous apprend que l’empereur Auguste souffrait d’une maladie respiratoire saisonnière et d’une maladie de peau très prurigineuse. Deux autres membres de la famille impériale présentaient des symptômes similaires. Tous les médecins qui ont écrit sur les maladies de peau ont parlé d’une maladie suintante et prurigineuse qui atteignait les nourrissons et commençait au niveau du visage ou de la tête. Ils lui ont donné divers noms mais n’y attachaient pas particulièrement d’importance. En effet, jusqu’au XIXe siècle, on croyait que les maladies de peau étaient une façon d’éliminer les humeurs nocives et il n’était donc pas particulièrement conseillé de les soigner.

L’Association Française de l’Eczéma a participé à l’ISAD (Symposium International sur la Dermatite Atopique) à Sao Paulo au Brésil du 18 au 21 Mai 2016.

 

Le Symposium international sur la Dermatite atopique a été créé par le professeur Georg Rajka en 1979 à Oslo, en Norvège, et réunit des experts dans le domaine de la dermatite atopique provenant du monde entier. En effet, la Dermatite Atopique qui concernait il y’a une cinquantaine d’année plutôt les pays industrialisés, est désormais présente partout dans le monde.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link