Blog

eczéma et travail

L’eczéma professionnel : ses causes, son impact et ses solutions pour mieux vivre son travail au quotidien

L’eczéma au travail, bon nombre d’entre vous savent comment cela peut être désagréable de poursuivre son activité professionnelle en pleine poussée d’eczéma, à devoir cacher ses plaques rouges et ses lésions cutanées ou pour tout simplement faire face au regard de vos collègues. On a déjà évoqué les difficultés de l’eczéma en contexte professionnel dans un précédent article. Aujourd’hui, nous nous attarderons plus longuement sur les causes de l’eczéma professionnel, son impact au quotidien pour les patients atteints par cette maladie de peau en apparence anodine mais pourtant si handicapante et les solutions pour aider les personnes atteintes d’eczéma. 

Comment se déclenche un eczéma professionnel ?

L’eczéma au travail se déclenche de deux manières : au contact d’un allergène ou suite au frottement de votre peau atopique. Dans le premier cas, vous êtes atteint de dermatite de contact (ou eczéma de contact) ; dans le second cas, c’est la dermatite atopique (eczéma atopique) qui gâche votre vie pro et personnelle.

Quel que soit le facteur environnemental de votre eczéma professionnel, les symptômes peuvent provoquer des réactions cutanées sévères : inflammation de la peau, démangeaisons, lésions de grattage et d’autres symptômes dermatologiques dégradant la qualité de vie au quotidien des personnes atteintes de dermatoses visibles à l’âge adulte, un âge où le travail demeure un pilier de sa construction sociale.

Qui est touché par un eczéma professionnel ?

L’eczéma au travail touche une large partie des secteurs professionnels avec une majorité de professions manuelles.

Les professionnels de santé (irritation due à l’utilisation répétée de savons), les agents d’entretien (allergie aux produits synthétiques d’entretien comme la javel), les coiffeurs (réaction allergique au contact avec l’allergène contenu dans des produits cosmétiques, des teintures de cheveux, voire l’utilisation de gants en caoutchouc ou en latex), les métiers de l’alimentation (réaction aux allergènes contenus dans les protéines), et bien d’autres métiers sont touchés par un eczéma du travail… En résumé, ce sont des millions de personnes qui vivent avec un eczéma professionnel, avec pour principale manifestation, du fait de la caractéristique manuelle des secteurs touchés : l’eczéma des mains.

Zoom sur l’eczéma des mains, une dermatose cutanée douloureuse et handicapante

Vous êtes touché par un eczéma des mains ? Votre activité professionnelle peut en être à l’origine. Particulièrement handicapant pour des actions quotidiennes (comme le rappelle la dernière étude VDS) et douloureux, l’eczéma des mains a tendance à devenir chronique et à s’étendre dans le temps. L’eczéma des mains est autant d’origine allergique (allergie de contact) qu’atopique (stress, transpiration des mains, exposition au soleil).

Bien réagir en cas d’eczéma professionnel : identifiez quelle forme d’eczéma vous touche

Dans le cas de l’eczéma de contact, il s’agit d’une réaction allergique à des substances qui vont faire réagir votre peau et provoquer une réaction du système immunitaire, point de départ de la réaction inflammatoire, des démangeaisons et des plaques d’eczéma.

Il existe deux types d’eczéma de contact en réaction à une substance allergène : 

  • La dermatite de contact allergique, qui est provoquée par des allergènes contenus dans  les peintures, les colles, les huiles (touchant particulièrement les travailleurs du secteur industriel)… mais également les professionnels de la restauration et de la santé, touchés par la dermite de contact aux protéines  animales et végétales.
  • Le deuxième type d’eczéma de contact est l’eczéma irritatif qui est provoqué par l’utilisation excessive de produits détergents, de savons.

Concernant l’eczéma atopique, il peut se déclencher ou s’aggraver si vous exercez un travail qui déclenche une irritation, soit tous les travaux manuels de façon générale. En réalité, pour identifier l’eczéma atopique d’un eczéma de contact, vous devez vous focaliser sur l’origine, le facteur, les causes allergiques ou non provoquant vos poussées d’eczéma. Pour ce faire, RDV directement chez votre dermatologue, seul lui saura vous aiguiller efficacement. D’ailleurs, le suivi médical est notre second conseil primordial pour bien réagir en cas d’eczéma professionnel.

 

2ᵉ conseil pour bien réagir en cas d’eczéma du travail : l’importance du suivi médical

Avoir une maladie de peau comme l’eczéma ne se supporte pas seul, le corps médical est là pour vous accompagner. Surtout quand l’eczéma de contact professionnel est avéré, c’est toute une chaîne médicale qui se met en place pour vous accompagner dans cette maladie chronique professionnelle de la peau. Votre médecin du travail ou votre médecin traitant vous réorientera vers un dermatologue et un allergologue. Dès lors, une batterie de tests cutanés et de questions sur vos habitudes professionnelles vous attendent. L’objectif étant de distinguer par quelle forme d’eczéma vous êtes touché.

 

L’eczéma de contact : reconnu comme maladie professionnelle

Eczéma et arrêt de travail sont malheureusement souvent liés, engendrant bien des conflits avec votre employeur. Mais n’oubliez pas que vous avez des droits : l’eczéma de contact allergique est reconnu comme maladie professionnelle selon le tableau n°65 des maladies professionnelles. L’Assurance Maladie assure l’indemnisation dans le cas de lésions eczématiformes de mécanisme allergique.

Pour certains cas les plus sévères d’eczémas, il est possible d’être reconnu comme travailleur handicapé si votre activité professionnelle devient impossible à cause de la maladie dermato.

Eczéma et travail : des solutions existent

  • Pour commencer, le port de gants devient indispensable si vous êtes atteint d’eczéma au travail, surtout dans le cas où vous exercez des activités manuelles, pour éviter tout contact de la peau avec des substances irritantes ou allergènes.
  • Changez régulièrement de gants dans le cas où vous êtes exposé à des produits chimiques ou irritants à votre travail, au moins toutes les trente minutes. Déjà, car votre peau s’humidifie en dessous, facteur de poussée inflammatoire, mais aussi parce que les gants n’assurent pas éternellement leur protection. Pour les cas les plus graves d’eczémas, mettez des gants en soie ou en coton doux en dessous.
  • La réorientation professionnelle avec une prise en charge du projet de formation est l’ultime solution, cependant il n’est pas toujours nécessaire de devoir changer de métier à cause de son eczéma. En effet, l’adaptation du poste de travail ou la conversion en interne restent des solutions pertinentes pour s’épanouir au travail avec son eczéma.

Que ce soit au travail ou à la maison, ne vivez pas votre eczéma seul(e). L’Association Française de l’Eczéma, association de patients est là pour vous soutenir ! Vous n’avez qu’une chose à faire : nous rejoindre. 

ÉVÉNEMENT

La Journée Nationale de l'Eczéma est annoncée !

Suivez-nous et rejoignez-nous le 4 juin 2022 pour une journée d'échanges, d'événements ludiques et de sensibilisation !
En savoir plus
close-link