Blog

soleil eczema

Eczéma et soleil : bon ménage ou mauvaise idée ?

Est-ce que le soleil est bon pour l’eczéma ? Une question à laquelle nous allons répondre dans cet article sous forme de conseils pratiques pour bien vivre votre eczéma et vous exposer au soleil comme vous le souhaitez. 

L’eczéma, une maladie de peau soumise à des variations saisonnières

Une étude américaine publiée en janvier 2021 dans The Journal of Dermatology a démontré qu’un tiers des enfants atteints d’eczéma atopique sévère ont signalé des poussées inflammatoires au printemps et en été. Ces poussées sont dues à l’augmentation des pollens pendant ces saisons

Qu’en est-il du soleil, apparaît-il comme un facteur aggravant ou apaisant de vos crises d’eczéma ? Faisons le point.

Eczéma et exposition au soleil : une relation de cause à effet ?

Est-ce que le soleil est néfaste quand on est atteint de dermatite atopique ou d’eczéma de contact ? En fait, tout dépend des personnes. Certaines vont vivre la saison printanière et estivale en toute quiétude, quand d’autres auront des démangeaisons durant toute cette période. A cause des pollens, mais aussi de la transpiration, qui est irritante pour la peau et peut provoquer des poussées d’eczéma.  La chaleur peut aussi favoriser la perte d’eau de la peau par évaporation, et donc entraîner plus de sécheresse et de démangeaisons. Enfin, il peut arriver que ce que l’on prend pour une aggravation de l’eczéma soit en fait une lucite estivale (une réaction immunitaire au soleil). Donc finalement, chaque personne a une peau unique qui réagira différemment à une exposition au soleil.

Oui, le soleil est un allié de l’eczéma, pour preuve : la photothérapie

La photothérapie est un exemple concret des bienfaits qu’apporte le soleil pour soulager l’eczéma. La photothérapie désigne tous les traitements de maladies, souvent dermatologiques, comme l’eczéma ou le psoriasis, à base de rayons ultraviolets (UV). Ce traitement solaire est bénéfique pour les formes d’eczémas chroniques et soulage les poussées aiguës grâce à sa lumière ultraviolette, la même que l’on trouve dans la lumière du soleil.

Une étude anglaise publiée dans The British Journal of Dermatology, portant sur les effets de la photothérapie sur des enfants souffrant d’eczéma, soutient les effets bénéfiques de la photothérapie. En effet, le traitement à base d’ultraviolets B à bande étroite réduit les signes d’eczéma de 61 % chez les enfants atteint par de l’eczéma, une maladie cutanée aux multiples aspects

La photothérapie est réalisée dans le cabinet du dermatologue et doit être limitée dans le temps pour ne pas exposer le patient à un risque de cancers cutanés à long terme, surtout s’il s’agit d’un enfant. En France, la photothérapie n’est d’ailleurs proposée le plus souvent qu‘à partir de l’adolescence, pour des formes d’eczéma difficiles à traiter.

Un autre bienfait du soleil n’est plus à démontrer : l’apport de vitamine D au corps et ses bienfaits pour la santé.

Eczéma et soleil : et si nous parlions un peu des bénéfices de la vitamine D ?

On ne sait pas encore exactement pourquoi la lumière du soleil aide à soulager la dermatite atopique. Certains scientifiques pensent que la vitamine D joue un rôle central.

Parmi les mécanismes d’action envisagés, selon cette étude publiée dans le Journal of Clinical Medicine : au contact tu soleil, la vitamine D augmenterait la production de cathélicidines, antibiotiques naturels qui aident à lutter contre la colonisation des peaux eczémateuses par la bactérie Staphylococcus aureus  (appelé aussi Staphylocoque Doré) qui pourrait être responsable du maintien de l’eczéma et de sa surinfection.

Cela montre peut-être pourquoi certaines personnes atteintes de dermatite atopique vont souvent mieux avec une exposition modérée au soleil. Les suppléments de vitamine D peuvent encore renforcer cet effet en cas de carence nutritionnelle, comme le soutient cette étude clinique menée pendant plusieurs mois. Les chercheurs y présentent un lien bénéfique entre eczéma atopique et supplémentation en vitamine D, une voie thérapeutique qui atténuerait les symptômes sévères de l’eczéma chez l’enfant. Cette étude mentionne également un autre bénéfice de la vitamine D : elle favoriserait une bonne synthèse des protéines nécessaires à la fonction de barrière cutanée. Or on sait que l’eczéma atopique est principalement du à une mauvaise barrière cutanée, qui assèche la peau et la rend plus vulnérable aux agressions extérieures. Une piste intéressante !

Attention de ne pas oublier de se protéger la peau avec une crème solaire

Aïe ! Quoi de pire qu’une crise d’eczéma accompagnée d’un coup de soleil. La protection solaire est plus qu’essentielle quand on a une peau atopique, voici ce que l’on vous recommande pour bien protéger votre peau du soleil :

  • Ne vous exposez jamais aux heures les plus chaudes (entre midi et 16h), et commencez par des expositions courtes que vous pourrez prolonger progressivement.
  • Pour être bien protégé des rayons ultraviolets, il faut choisir une crème solaire indice 50, surtout pour les premières expositions ! Et on ne descend jamais en dessous d’un indice 30.
  • Nous vous conseillons de choisir des crèmes solaires alliant filtres minéraux et filtres organiques, qui sont les plus efficaces pour protéger la peau du soleil Evitez les crèmes qui contiennent des parfums et de l’alcool, afin de minimiser les risques d’allergies.

Eczéma et soleil : nos autres recommandations pour éviter les poussées d’eczéma et profiter du beau temps

  • Le choix des vêtements reste essentiel pour prendre une bonne bouffée de soleil (à petites doses) sans tracas. Optez pour des vêtements amples dans lesquels vous ne transpirez pas.
  • Eczema et hydratation, le combo gagnant. Comme toujours, été comme hiver, intégrez dans votre routine beauté l’application régulière de soins émollients, qui viendront hydrater votre peau et renforcer sa fonction barrière.
  • Eczema et baignade : ce qu’il faut retenir. Souvent, soleil rime avec activités de baignades. Avant la baignade, appliquez un soin émollient puis la protection solaire. Et non le contraire. De retour à la maison, pensez à vous rincer à l’eau claire dans la douche après votre plongée en mer ou dans une piscine, deux environnements qui assèchent la peau.

Ce serait dommage de ne pas profiter du soleil qui pointe doucement le bout de son nez après un rude hiver. Pourquoi ne pas en profiter ? Si vous avez besoin d’autres conseils pour bien profiter du soleil avec un eczéma : contactez-nous !

ÉVÉNEMENT

La Journée Nationale de l'Eczéma est annoncée !

Suivez-nous et rejoignez-nous le 4 juin 2022 pour une journée d'échanges, d'événements ludiques et de sensibilisation !
En savoir plus
close-link