vivre avecEtiquette

Comment vivre avec sa dermatite atopique ?

A quels moments de la vie et en quelles circonstances, la dermatite atopique est-elle la plus difficile à vivre pour les patients ? Nous avons posé la question au Dr Sylvie Consoli.

La difficulté de vivre avec sa dermatite atopique

Vivre avec sa dermatite atopique, quand celle-ci est étendue, très récidivante, très prurigineuse est toujours difficile à vivre. Quel que soit l’âge du patient, cela peut entraîner un véritable handicap social. La dermatite atopique est certainement plus difficile à vivre quand le patient traverse des moments délicats de sa vie : licenciement professionnel, séparation affective. Quand il est isolé affectivement ou encore quand il s’agit d’un jeune adulte qui doit se lancer pour la première fois dans  sa vie professionnelle et/ou affective.

L’Association Française de l’Eczéma souhaite informer sur ce qu’est la vraie vie avec un eczéma. Elle donne la parole aux patients et leurs proches.

« Bonjour, je suis dans la période « j’en peux plus » et je tombe sur votre association, ça fait du bien d’apercevoir une note d’espoir. J’ai 22 ans, je suis étudiante et vendeuse en boulangerie le week-end. Je souffre d’eczéma depuis toujours mais rien y fait je ne l’assume toujours pas bien au contraire, je vis avec l’angoisse de cette maladie tous les jours. Ça a vraiment commencé au collège, les grosses crises et les moqueries qui vont avec…. et puis ce sont enchaînés crises, hospitalisations, renfermement sur soi.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link