Blog

eczéma et peau sèche de l'hiver

Eczéma et peau sèche en hiver : faisons le point

L’hiver approche à grands pas, une période particulièrement difficile pour les personnes atteintes d’eczéma atopique. Quelles en sont les causes : le froid, le vent ? Pas seulement… Des gestes simples et quotidiens limitent l’assèchement de votre peau atopique. Vous voulez en savoir davantage ? Faisons le point entre l’eczéma atopique et la sécheresse cutanée en hiver. 👇

Sécheresse de la peau en hiver : le froid, facteur aggravant de votre eczéma ?

Winter is coming... L’hiver pointe tout doucement le bout de son nez, la température tombe en flèche, les gants et les bonnets reviennent à la mode (oui, mais sans coton !). Pour les peaux atopiques, l’hiver est surtout synonyme de sécheresse cutanée, s’accompagnant ensuite d’irritation, de démangeaisons et d’éruptions cutanées sous forme de plaques rouges. Pourquoi ?

Du fait des anomalies de la fonction barrière des peaux atopiques, les personnes atteintes d’eczéma atopique sont encore plus sujettes à une peau très sèche que les autres personnes avec des peaux normales.

Effectivement, la barrière cutanée, en plus de protéger des agents extérieurs (exemples : des allergènes comme des acariens, ou des microbes comme le staphylocoque), régule également l’hygrométrie entre l’épiderme et l’extérieur de la peau. Conséquence : quand l’air est sec, l’eau s’évapore encore plus vite de votre peau, déjà très sèche, et ce, surtout si votre barrière ne remplit pas sa fonction, car elle est abîmée suite à vos nombreuses précédentes poussées inflammatoires d’eczéma.

Ce n’est donc pas le froid qui assèche votre peau, mais le manque d’humidité dans l’air durant la saison hivernale. La peau s’assèche et se fragilise beaucoup plus vite qu’en été. Une étude valide ce constat : plus l’humidité de l’air est basse c’est-à-dire un air très sec,  plus la peau devient réactive aux irritants et aux allergènes.

Suivez nos gestes simples pour vous faire gagner un grand confort au quotidien et ne plus subir votre dermatite atopique. 👇

L’hydratation et l’application d’un produit émollient, premiers réflexes à adopter sans modération été comme hiver

Crèmes hydratantes, baumes émollients, savons surgras, laits émollients… hydratez régulièrement votre  peau rugueuse pour l’apaiser avec ce type de lotions, mais surtout pour la nourrir. Effectivement, les produits émollients sont particulièrement adaptés à une peau très sèche. 

En plus de son effet hydratant, très apaisant après les agressions extérieures, la fonction émolliente de ces produits adaptés aux peaux sensibles restaure la barrière protectrice protégeant votre épiderme. Une peau hydratée pour passer un hiver en toute sérénité. Pour ce faire, installez un rituel de soin dans votre quotidien, un moment pour hydrater sa peau et se faire plaisir.
Prévoyez une place toute particulière dans votre sac pour votre crème émolliente ou votre baume à lèvre pour apaiser les zones les plus exposées comme vos mains ou votre visage par le froid et l’air sec qui provoque la déshydratation et le dessèchement de ces zones. Votre peau sensible a besoin que l’on prenne régulièrement soin d’elle.

Comment choisir votre crème émolliente ? 👇

En savoir plus sur les différentes crèmes et produits émollients pour hydrater la peau déshydratée en hiver. 

Eczéma et peaux sèches en hiver : vivre en intérieur, le lieu de tous les dangers

L’eczéma atopique et les peaux atopiques très sèches en hiver, ça ne se résume pas à se protéger contre les agressions lors de ses déplacements à l’extérieur. Bien au contraire.

  • Vérifiez la température ambiante de votre logement et son hygrométrie : Soyez aussi vigilant à l’assèchement de l’air. Pour cela, nous vous conseillons d’installer un humidificateur d’air. Vérifiez-le régulièrement pour toujours respirer un air sain.
  • Eczéma et eau calcaire : une eau trop calcaire va assécher encore plus votre peau quand vous vous lavez notamment les mains, pouvant provoquer un désagréable eczéma des mains et de fortes démangeaisons. En réalité, l’eau calcaire ne provoque pas directement l’apparition de l’eczéma, mais elle est un facteur d’aggravation de cette maladie dermatologique à cause des minuscules cristaux de minéraux qui la composent. Un conseil : investissez dans un purificateur d’eau si vous le pouvez.
  • Douche et peau sèche : l’hiver, c’est le temps des longs bains chauds pour se relaxer. Halte, attention, à la crise inflammatoire et à une longue nuit de grattage qui pourraient vous faire regretter ce moment dans l’eau chaude. Effectivement, les douches et bains trop chauds entraînent une libération d’histamine par dégranulation des mastocytes. En d’autres termes, votre peau va vous gratter. Prenez plutôt une douche tempérée, séchez tout votre corps avec un linge hypoallergénique sans frotter et appliquez un soin émollient pour prendre soin de votre peau sèche, été comme hiver.

Peau sèche et eczéma atopique : pourquoi bannir le savon de votre trousse de toilette

Bannissez le savon pour peaux normales de votre salle de bain, toutes les saisons de l’année. Jamais Ô grand jamais de savons, même bios, aux propriétés supposées révolutionnaires, véritables remèdes supposés naturels. Tout simplement, non.

Faisons une métaphore : l’origine de votre eczéma provient d’un défaut de fabrication du ciment entre les différents pores de votre peau. Ce défaut provient d’un manque d’acides gras dans la composition de votre peau. Le savon a pour objectif de dégraisser, ce qui est complètement antinomique avec votre peau déjà très sèche, qui mérite au contraire d’être hydratée et nourrie.

L’Association française de l’Eczéma vous propose régulièrement des actus sur son espace et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter !