Blog

eczéma laisse des cicatrices

L’eczéma peut-il laisser des cicatrices sur votre peau ?

Généralement, l’eczéma, que ce soit un eczéma atopique ou une dermite de contact, ne laisse pas de cicatrices. Surtout quand, lors de vos poussées inflammatoires, vous respectez votre traitement anti-inflammatoire à la lettre : souvent une crème à base de cortisone (dermocorticoïdes). En effet, l’épiderme a cette faculté incroyable de se reconstruire plutôt rapidement après une crise inflammatoire passagère, les soins émollients accompagnant aussi la restauration de votre barrière cutanée et soulageant vos démangeaisons. Il demeure néanmoins quelques cas où des traces peuvent subsister, voire pire : votre eczéma peut se surinfecter à cause de divers agents pathogènes contaminant vos lésions de grattage. L’Association Française de l’Eczéma vous résume tout dans cet article. 

J’ai des traces sur ma peau après une poussée d’eczéma, est-ce que je dois aller voir mon dermatologue ?

Pas de panique si vous avez quelques traces sur votre peau, elles ne sont que bénignes :

  • Là où vous avez eu des plaques rouges d’eczéma qui ont guéri, peuvent apparaître des plaques blanches. Celles-ci sont provoquées par une exposition au soleil et touchent plus particulièrement les peaux foncées. Il s’agit en fait d’une dépigmentation de votre peau nouvellement régénérée suite à une inflammation. Pas d’affolement, cette manifestation cutanée n’est que passagère, votre peau redeviendra normale en quelques semaines. 
  • L’eczéma des plis est un type de dermatite atopique… qui se manifeste, comme son nom l’indique, sur les plis de votre corps :  genou, coude, poignet, cheville, cou, oreilles, paupières. Cette forme d’eczéma est caractérisée par des crises inflammatoires qui vous démangent. L’eczéma des plis provoque des rougeurs et des plaques d’eczéma sur votre peau qui ont tendance à s’épaissir (on dit que la peau se lichénifie). Une peau plus épaisse a tendance à démanger davantage. Un cercle vicieux peut tout doucement se mettre en place et emballer vos crises d’eczéma. Pour l’éviter, il est utile de traiter localement votre eczéma atopique (corticothérapie locale). Avec le temps, il est possible que des traces subsistent : regardez vos plis, peut-être verrez-vous de légères stries. Pas de panique, ce n’est rien, veillez plutôt à ne pas laisser des lésions cutanées s’infecter… à vos risques et périls.

Eczéma infecté : ce que vous devez retenir

Quand on a un eczéma, le plus dangereux reste l’infection, pouvant provoquer des cicatrices et bien d’autres symptômes. Divers virus, bactéries et champignons peuvent provoquer un eczéma infecté. Voici quelques-uns des microbes les plus courants responsables de l’eczéma infecté :

  • Des infections cutanées par le staphylocoque (Staphylococcus aureus) : avec les infections au staphylocoque, l’eczéma se propage plus rapidement et rend la guérison plus difficile.
  • Les infections fongiques, comme le candida albicans (notamment responsable des mycoses) peuvent contribuer à l’apparition et à l’aggravation de l’eczéma. Ce minuscule champignon est également la cause la plus fréquente d’infection fongique dans la zone des couches des nourrissons.
  • Une infection de la peau par le virus de l’herpès simplex (HSV).

Que se passe-t-il si mon eczéma s’infecte ?

La plupart des patients atteints d’eczéma infecté présentent une plaie ouverte dans la zone affectée. Les plaies ouvertes se développent généralement parce que la poussée inflammatoire démange tellement que vous vous grattez, ce qui peut conduire à une surinfection. En effet, quand on se gratte, on n’a pas les mains ni les doigts très propres et l’on se contamine soi-même.

Habituellement, la guérison de ces complications dermatologiques se fait sans cicatrices car l’atteinte ne concerne que l’épiderme. Toutefois, si vous vous grattez de façon trop importante ou si l’infection s’est propagée dans les couches plus profondes de la peau (comme le derme), des cicatrices peuvent subsister dans le temps, comme c’est le cas lors d’une varicelle qui a mal été soignée.

Comment favoriser la cicatrisation d’une lésion de grattage de mon eczéma ?

  • Plus facile à dire qu’à faire : il faut éviter au maximum de gratter vos plaques d’eczéma au risque de les infecter et de voir apparaître des cicatrices sur votre peau. La solution pour apaiser vos démangeaisons : l’hydratation de votre peau sèche et l’application d’eau thermale fraîche sur des compresses. En effet, l’eau thermale permet d’apaiser les démangeaisons, d’assouplir et de régénérer votre peau sensible.
  • Les cures thermales peuvent également être d’une grande aide : l’eau thermale a en effet des propriétés cicatrisantes. Pendant une cure,  différents soins quotidiens vous sont proposés pour bénéficier de cette eau : des bains, des pulvérisations… Le soin le plus spécifique pour atténuer les cicatrices d’eczéma et l’épaississement de la peau (lichenification) est la douche filiforme : un jet assez fort et très ciblé qui va masser profondément le derme et assouplir l’épiderme.
  •  Si vous avez une croûte, ne l’arrachez pas. Bien au contraire, il est préférable d’y mettre un pansement pour que votre plaie soit dans un environnement humide, en veillant bien sûr à la laisser respirer de temps à autre. Effectivement, une croute à l’air libre met bien plus de temps à cicatriser.
  • Un dernier conseil pour éviter la surinfection et l’apparition de cicatrices : limez-vous régulièrement les ongles pour ne pas vous blesser et pourquoi ne pas porter des gants légers en coton la nuit pour ne pas vous gratter pendant que vous dormez.

Si vous avez des interrogations relatives à votre eczéma et des cicatrices qui ne partent pas, n’hésitez pas à aller voir votre dermatologue et lui poser directement la question. Nous sommes aussi là pour répondre à vos questions. Contactez-nous !

ÉVÉNEMENT

La Journée Nationale de l'Eczéma est annoncée !

Suivez-nous et rejoignez-nous le 4 juin 2022 pour une journée d'échanges, d'événements ludiques et de sensibilisation !
En savoir plus
close-link