Blog

eczéma nummulaire

Eczéma nummulaire

L’eczéma nummulaire : comment le prévenir et le traiter ?

L’eczéma nummulaire est une forme d’eczéma assez méconnue qui doit son nom à la forme des lésions qu’elle provoque : des petites plaques arrondies, bien délimitées, qui rappellent des pièces de monnaies (« nummus », en latin, signifie « pièce »). La cause de l’apparition de l’eczéma nummulaire, aussi appelé eczéma discoïde, est méconnue, mais certains facteurs favorisants ont été identifiés. Il peut apparaître à tout âge mais touche principalement des adultes de plus de 40 ans. C’est une affection inflammatoire chronique qui peut être difficile à traiter, mais des solutions existent pour prévenir et traiter les crises.

Symptômes de l’eczéma nummulaire

L’eczéma nummulaire se présente sous forme de plaques rondes ou ovales bien délimitées et mesurant en moyenne 1 à 5 cm de diamètre. Ces plaques rouges sont couvertes de vésicules qui suintent quand elles se rompent, provoquant la survenue de croûtes puis de squames. Ces lésions peuvent provoquer d’intenses démangeaisons qui peuvent aller jusqu’à faire perdre le sommeil. Elles apparaissent surtout sur les membres (jambes, bras), mais peuvent aussi atteindre le tronc et les fesses.

L’eczéma nummulaire peut être confondu avec d’autres affections cutanées comme certaines formes de psoriasis, ou certaines mycoses. Des examens complémentaires permettent de poser un diagnostic définitif. Dans tous les cas, il faut faire appel à un médecin en cas de symptômes évocateurs.

Facteurs favorisant l’eczéma nummulaire

L’eczéma nummulaire se déclenche la plupart du temps sans raison apparente, principalement chez des adultes après 40 ans.  Parfois, il survient chez des patients présentant une dermatite atopique, mais il peut aussi apparaître chez des personnes n’ayant jamais souffert d’aucune forme d’eczéma.

Mais si la cause de l’apparition de cette affection reste inconnue, certains facteurs favorisant son apparition ou sa récidive ont été identifiés :

  • Facteurs irritants répétés tels que des détergents ou des produits d’hygiène trop agressifs
  • La consommation excessive de tabac et d’alcool
  • La peau sèche

Traitements de l’eczéma nummulaire

L’eczéma nummulaire est, tout comme l’eczéma atopique, une maladie inflammatoire chronique qui évolue par poussées. Aucun traitement ne peut garantir sa guérison complète, mais des anti-inflammatoires sont utilisés pour soigner les lésions lors des crises.

Les lésions d’eczéma nummulaire sont traitées en première intention à l’aide d’application de dermocorticoïdes de forte puissance. En cas d’échec de ce traitement, la photothérapie peut être prescrite : l’action anti-inflammatoire des rayons UV peut permettre de guérir les lésions. Enfin, on peut avoir recours, dans les cas les plus sévères, à un traitement par immunosuppresseur par voie orale, comme la ciclosporine par exemple.

Les plaques suintantes peuvent parfois s’infecter et nécessiter un traitement par antibiotiques.

Parallèlement au traitement des lésions par des anti-inflammatoires, la sécheresse de la peau doit être traitée, car il s’agit d’un facteur pouvant déclencher ou aggraver des crises. L’application quotidienne d’émollient sur les parties non lésées de la peau est donc indispensable. Ces émollients, sous forme de crèmes, baumes ou laits, sont à choisir de préférence dans des gammes formulées pour les peaux très sèches et atopiques pour garantir une tolérance maximale.

Conseils de l’Association Française de l’Eczéma pour mieux vivre avec un eczéma nummulaire

Les démangeaisons sont un des symptômes qui ont le plus d’impact sur la qualité de vie pour toutes les formes d’eczéma. Elles sont particulièrement sévères chez les patients présentant un eczéma nummulaire.  L’Association Française de l’eczéma, forte de l’expérience de ses membres et adhérents, publie régulièrement ses techniques anti-grattage . Le froid, par son action anesthésiante, est une des méthodes les plus efficaces pour calmer les démangeaisons. Appliquer par exemple une poche de glace (enveloppée dans un tissu en coton) sur la zone qui démange peut soulager très efficacement et permettre de s’endormir plus sereinement.

Il est également conseillé, lorsqu’on souffre d’eczéma nummulaire, d’utiliser des nettoyants doux et surgras sans savon pour la toilette, et d’éviter les bains ou douches trop chauds. L’eau très chaude favorise en effet le dessèchement de la peau, et peut favoriser la libération d’histamine qui peut provoquer ou aggraver les démangeaisons.

Enfin, des précautions particulières sont à prendre dans le choix des vêtements : il faut préférer les vêtements en matières naturelles (coton, lin…), qui ne collent pas à la peau et éviter les matières synthétiques et la laine à même la peau, qui peuvent provoquer des irritations.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link