Blog

remede miracle eczema

Eczéma : pourquoi n’existe-t-il pas de remède miracle ?

Lorsque l’on souffre, lorsque l’on voit son enfant ou un proche souffrir à cause de l’eczéma, on peut être tenté par la promesse d’un remède miracle. En effet, cette maladie chronique inflammatoire de la peau cause des démangeaisons, des plaques de sécheresse et des lésions. Elle peut également altérer la qualité de vie, tant au niveau social que professionnel.

Alors, qu’en est-il du remède miracle pour dire adieu une bonne fois pour toutes à cette maladie cutanée ? Quelles techniques miraculeuses peuvent permettre de guérir de l’eczéma ? On fait le point pour vous.

Pourquoi est-on tenté de se tourner vers le remède miracle ?

En réalité, il n’existe pas une réponse à cette question, mais bien plusieurs. Elles dépendent du point de vue et de l’impact de l’eczéma dans la vie du patient. Plusieurs mécanismes peuvent donner envie de croire à une guérison miraculeuse, comme :

  • la souffrance physique ;
  • la fatigue ;
  • la douleur ;
  • l’épuisement mental ;
  • la peur de l’inconnu ;
  • l’image de soi ;
  • etc.

Physiques, psychologiques ou sociales, l’eczéma est une maladie de la peau qui entraîne de multiples conséquences dans la vie des patients.

Tous ces éléments font que certains patients ou certains de leurs proches ont envie que cela cesse. Ils ont envie de retrouver une vie normale et plus simple. Ils ont envie d’y croire et de prendre pour vraie cette publicité qui vante les effets miraculeux d’un produit contre l’eczéma. Ce remède miracle peut être de différentes natures, comme :

  • des gélules ;
  • des crèmes ;
  • des techniques ;
  • des machines ;
  • des baumes ;
  • des potions ;
  • des herbes ;
  • etc.

Un mécanisme sournois peut s’installer et amener à considérer plus attentivement ces offres miraculeuses, et souvent onéreuses.

Eczéma : protéger et prendre soin des malades tentés par les promesses “d’auto-guérison”

C’est parce que les personnes souffrant d’eczéma atopique peuvent se sentir parfois vulnérables qu’il est indispensable qu’elles soient entourées et accompagnées par des professionnels. C’est notamment la vocation de l’Association Française de l’Eczéma qui :

Sur l