Blog

Eczéma et vêtements

Eczéma et vêtements

Bonjour à tous ! Dans cet article nous aimerions vous parler chiffons ! Choisir ses vêtements et sous-vêtements quand on a de l’eczéma est souvent un vrai casse-tête. Les entretenir également.

A l’Association Française de l’Eczéma, nous avons posé des question relative à l’eczéma et aux vêtements à quelques-uns de nos adhérents pour qu’il en ressorte le meilleur et le plus utile pour vous !

Quelles matières pour les vêtements quand on a de l’eczéma ?

Bien entendu, les matières naturelles arrivent en tête, à l’exception de la laine qui a tendance à entraîner des irritations et des démangeaisons. Privilégier le coton, le lin, la soie. Nous savons que tout cela coûte cher. Mieux vaut avoir moins de vêtements mais se constituer petit à petit une garde-robe de bonne qualité et que la peau va supporter. Fuir le synthétique qui fait transpirer.

Quelles coupes ?

Préférer les coupes amples et pas trop près du corps. Les vêtements trop serrés ou trop moulants entraînent un risque d’irritation et/ou de transpiration. Laissons notre peau respirer et soyons à l’aise dans nos vêtements !

Attention aux boutons métalliques et aux fermetures Eclair, sources de frottements et même d’allergies pour les personnes sensibles au nickel.

Et pour le sport ?

Les vêtements de sport sont souvent en matière synthétique donc assez difficiles à supporter quand on a de l’eczéma. En fonction du sport choisi, faire plusieurs essais avant de trouver la tenue la plus adaptée. Le synthétique n’est pas toujours à bannir, et le coton n’est pas toujours adapté au sport pratiqué. Penser à adopter une pratique sportive progressive, en insistant sur l’échauffement, pour ne pas trop transpirer, et s’éponger régulièrement. Après le sport, vite, une douche, un séchage doux et soigneux, l’application d’une émolliente et des vêtements confortables.

Et pour la nuit ?

Le soir est souvent le moment choisi pour appliquer les traitements : crème à la cortisone, émollient. La peau est souvent grasse et luisante. Inutile donc d’investir dans des vêtements de nuit trop chers ! Préférer là encore des sous-vêtements et pyjamas en coton, bien larges, bien confortables.

Et les marques spécial eczéma ?

Plusieurs marques proposent désormais des vêtements spécialement adaptés aux patients ayant de l’eczéma, petits et grands : parmi elles, citons Maluna, Dooderm, Dermasilk, Mayway … Les avantages de tels vêtements peuvent être : des textiles adaptés aux peaux atopiques et enflammés, des coutures extérieures, l’absence d’étiquettes… Le choix est encore réduit et les prix sont parfois élevés mais la démarche mérite d’être saluée.

Et comment j’entretiens tout cela ?

Juste après l’achat, penser à couper voire détricoter les étiquettes et à toujours effectuer un premier lavage car le vêtement a pu recevoir différents traitements et a surtout beaucoup « voyagé » jusqu’à arriver en votre possession.

Le lavage en machine est préférable car il laisse finalement moins de traces de lessive que le lavage à la main ; il se fait généralement à 30 ou 40 degrés en fonction des vêtements : penser à bien lire l’étiquette avant de la couper !!

Lessive et adoucissant : c’est toujours l’éternel débat quand on a de l’eczéma. On change plusieurs fois de lessive, on bannit les adoucissants, on fabrique son nettoyant soi-même, on passe aux noix de lavage… Au sein de l’Association Française de l’Eczéma, nous avons plutôt tendance à conseiller de ne rien changer, de privilégier des nettoyants hypoallergéniques et adaptés aux bébés car leur formule sont souvent plus sécuritaires. Utiliser de toutes petites quantités,  ne pas surcharger la machine pour améliorer le rinçage, et programmer un double rinçage lorsque cela est possible sur la machine. Ainsi les traces de lessive et d’adoucissant seront parfaitement éliminées du linge.

Abonnez vous à notre lettre d'informations
RESTONS CONNECTÉS

close-link