Blog

eczéma et gel hydroalcoolique

Eczéma et gel hydroalcoolique

Le gel hydroalcoolique et le froid dessèchent la peau des mains. Ce qui peut-être catastrophique pour les patients souffrant d’eczéma chronique des mains. Nous sommes allés à la rencontre du Dr Emmanuelle Amsler, dermatologue à l’hôpital Tenon, pour répondre à vos questions.

-Comment choisir son gel hydroalcoolique ?

Les gels ou solutions hydroalcooliques sont des biocides utilisés pour la désinfection des mains lorsque l’accès à un point d’eau n’est pas disponible. Il s’agit de mélanges règlementés comportant au moins 60% d’alcool pour être efficace sur les virus et bactéries. Ils sont mieux tolérés et moins responsables d’irritation chez les personnels soignants que le lavage des mains à l’eau et au savon.

Il faut éviter les produits hydroalcooliques parfumés et/ou comportant des huiles essentielles en raison du risque de développer un eczéma allergique de contact. En effet les parfums et les huiles essentielles sont des substances « sensibilisantes » ; c’est-à-dire qu’à force d’applications sur la peau certaines personnes peuvent devenir allergiques.

– Pourquoi le gel hydroalcoolique me brûle les mains ?

Lorsque la peau des mains est altérée par une maladie de peau comme l’eczéma, le gel hydroalcoolique ayant une composition alcoolique entraine des picotements et sensations de brulure immédiate. Il est donc important de traiter l’eczéma des mains, par des dermocorticoïdes sur les lésions inflammatoires et restaurer la barrière cutanée avec des émollients pour pouvoir supporter le gel hydroalcoolique. L’utilisation de produits de lavage adaptés (savon sans savon type syndet ou savon surgras) est aussi importante pour ne pas décaper le film hydrolipidique cutané.

Le contexte sanitaire actuel sollicite beaucoup les mains et peut entrainer des dermites d’irritation qu’il faut prévenir ou soigner en appliquant très régulièrement des émollients.

– Comment utiliser son gel hydroalcoolique ?

Il faut remplir la paume d’une main avec le produit et frictionner toutes les surfaces des mains sans oublier les pouces et les espaces interdigitaux pendant au moins 30 secondes, jusqu’à ce que le produit soit totalement évaporé.  L’utilisation des produits hydroalcooliques doit se faire sur des mains non souillées.

Il faut également éviter l’application du gel hydroalcoolique sur peau humide, éviter d’associer dans le même temps lavage et application de gel hydroalcoolique et ne pas multiplier lavages et/ou application de gel en dehors des situations nécessaires pour ne pas risquer des irritations.

Comprendre la dermatite atopique

Recevez votre BD sur la dermatite atopique

Si vous souhaitez recevoir notre bande dessinée pour adulte sur l'eczéma, n'hésitez plus !
COMMANDER
close-link